Côtes de Provence

Thumbnail

Entre la Méditerranée et les Alpes, le vignoble provençal s’étend d’Ouest en Est sur près de 200 km, des Alpilles jusqu’au massif de l’Estérel.
Il es situé principalement dans les départements du Var et des Bouches du Rhône, et une enclave des Alpes Maritimes.

Le terroir est composé d’une géologie complexe comprenant deux grands ensembles : l’un au nord-ouest , composé de collines calcaires, et l’autre au sud-est formé de cristallin.
Toute la zone ouest et nord du vignoble est constitué d’une alternance de collines et de barres calcaires sculptées par l’érosion.. On y trouve des sites remarquables tels la montagne Sainte-Victoire, le massif de la Sainte-Baume ou encore les Gorges du Verdon.
Les paysages sont très différents plus à l’Est, face à la mer, où affleurent les massifs cristallins des Maures et du Tanneron. Ils sont composés de collines et de petites montagnes aux courbes plus douces, couvertes de végétations arbustive et de forêts.
En continuant vers l’est, entre Saint-Tropez et Cannes, cet ensemble cristallin est troué de traînées éruptives aux roches souvent étonnantes comme les porphyres colorés du massif volcanique de l’Estérel.

L’ensoleillement est la première caractéristique du climat provençal. Les températures sont particulièrement élevées en été, même si des écarts de température peuvent être important du fait de la diversité du relief. Comme toute zone méditerranéenne, la Provence reçoit ses précipitations,parfois violents, au printemps. Les étés sont secs et chauds, parfois brûlants dans l’intérieur lors des journées sans vent.

Les vents sont nombreux en Provence et font partie intégrante du climat de la région.
Le plus fort et le plus connu est le Mistral. Glacial en hiver après avoir glissé sur les neiges alpines, il apporte en été une certaine fraîcheur.
Violent et capricieux, le Mistral n’en possède pas moins une qualité remarquable : vent très sec, il protège les vignes des attaques des maladies liées à l’humidité.

Les vins produits sont issus de cépages traditionnels comme la Grenache, la Syrah, le Cinsault, la Clairette, le Sémillon … ; généralement ils sont élevés en barriques ou en foudre.
Les rosés font la réputation de cette appellation et représentent 80% de la production.

Afficher tous les 3 résultats

Notre newsletter