Saint-Chinian - Berlou

Thumbnail

De part et d’autre de l’Orb du Vernazobres, avec les Monts du Caroux et de l’Esinouse en toile de fond, le vignoble de Saint-Chinian s’enroule autour de vingt villages au nord-ouest de Beziers.
Le 5 mai 1982, Saint-Chinian est classé en appellation d’origine contrôlée. La recherche de qualité qui a débuté après la dernière guerre mondiale s’accentue véritablement depuis . Elle porte aujourd’hui ses fruits avec une appellation dont la notoriété grandit de jour en jour.
L’année 2005 marquera une nouvelle étape avec la naissance de deux appellations communales : Saint-Chinian Berlou et Saint-Chinian Roquebrun ainsi que le reconnaissance de l’appellation Saint-Chinian en blanc.

Le vignoble est dominé au nord par les schistes, qui produisent des vins fruités, souples et généreux et au sud par les calcaires, dont sont issus des vins corsés, longs et typés.

C’est un climat languedocien, typiquement méditerranéen, marqué par des étés aussi chauds que secs et des jours de pluie peu nombreux. Le déficit hydrique dure du 15 mai au 15 août, soit 90 jours en moyenne.
Il existe deux maxima de pluie, l’un étalé au printemps, l’autre plus fort et plus aigu en automne.
Le nombre de jours de pluie, lié surtout aux fluctuations du Marin (vent de la mer) est relativement faible (80 jours par an).
La moyenne annuelle des températures set supérieure à 14°C.
Ces conditions climatologiques, excellentes pour la vigne, placent l’appellation Saint-Chinian parmi les secteurs viticoles méridionaux de grande réputation.

Saint-Chinian Berlou est une aire délimitée sur cinq communes (environ 250 ha) : Berlou, Cessenon-sur-Orb, Prades-sur-Vernazobre, Roquebrun et Vieussan.

Afficher tous les 3 résultats

Notre newsletter