Paillère & Pied-Gû

Thumbnail

Situé sur la commune de Gigondas, au pied de la montagne Pied-Gû (contraction de « Pie Aigu », signifiant « montagne pointue ») avec, en contre bas, la chapelle Paillère, la propriété a hérité naturellement du nom.

Le Domaine est entretenu par la même famille depuis 5 générations. Selon les documents officiels, il existerait depuis 1620.
Depuis cette époque, le domaine Paillère & Pied-Gû est conduit par la famille Leydier et ses descendants. En 1978, Nicole, petite fille Leydier et Frédéric Stehelin reprennent l’exploitation du domaine. 1979 voit la vinification de leur permier millésime. A mesure des années, il développent le domaine tant à la vigne qu’à la cave. Aujourd’hui, il s’étend sur une surface de 29 hectares.

La famille tant du côté maternel que paternel, est riche d’un passé viticole. Côté maternel, nous devons à François-Frédéric Leydier, un aïeul de Nicole, d’avoir pour partie sauver le vignoble français suite à une crise phylloxérique qui a sévi à la fin du 19 ème siècle. François-Frédéric Leydier mit au point, en 1881 le premier greffoir à balancier, véritable innovation, destiné à la greffe sur table à « l’anglaise » des boutures de vigne. Cet appareil a été utilisé par les viticulteurs de l’Europe entière avant d’être supplanté par le greffoir à pied puis par d’autres outils plus élaborés. Aujourd’hui il est encore utilisé dans de petites exploitations.

Côté paternel, l’histoire commence en 1840, lorsque l’aïeul Frédéric, Fritz Stehelin, industriel suisse allemand, vient s’installer dans la région en achetant le domaine Mont-Thabor à Châteauneuf-du-Pape. Il se découvre une âme de vigneron et négociant et transmet à ses descendants sa passion et son vignoble.

Voici le seul résultat

Notre newsletter