fbpx

Concours Spécial Fêtes "Champagne Alain Leboeuf"

Ecrit par :

Tentez de gagner 3 bouteilles de Champagne  du Domaine Alain Leboeuf 

Pour participer, c’est simple ; il suffit

  • de s’abonner à notre page Facebook

  • de s’abonner à notre page Instagram

  • de taguer 3 amis avec lesquels vous aimeriez déguster ces champagnes

  • de partager cette publication en mode public sur Facebook

Annonce du gagnant et règles du jeu

Le nom du gagnant sera tiré au sort le 19 DÉCEMBRE 2019. Il devra avoir rempli TOUTES les conditions de participation mentionnées sur le concours de notre compte Instagram et/ou de notre page Facebook pour pouvoir gagner.

Doublez vos chances en jouant sur les deux réseaux sociaux, Instagram et Facebook.

Envie de participer plusieurs fois ? C’est possible si vous mentionnez des amis différents.

Lot à venir récupérer sur place à Steinfort – Luxembourg

Jeu interdit à toute personne mineure

Ce concours n’est en aucun cas sponsorisé, approuvé ou administré par Facebook ou associé à Facebook

Bonne chance à toutes et à tous !

Promotion sur les vins de fêtes

Ecrit par :

Offrez-vous des vins prestigieux à prix festifs à l’occasion des fêtes de fin d’année

Remise de 10 %

 

Le Champagne

 Champagne Alain Leboeuf Brut – 16,56 €

Champagne Alain Leboeuf rosé Brut – 19,15 €

New Champagne Alain Leboeuf Brut réserve – Blanc de Blanc – 20,18 €

Les Vins Blancs

Chablis 1er Cru Fourchaume Dom. Bessin 2011 – 16,93 €

Pouilly-Fuissé Vieilles Vignes Dom. Saumaize 2012 – 16,78 €

Sancerre Blanc Les Pierris R. Champault 2013 – 9,98 €

Les Vins Rouges

Château d’Eyran Pessac-Léognan 2010 – 13,05 €

Gevrey-Chambertin Dom. Jeanniard 2011 – 25,20 €

Beaumes de Venise Terres Blanches Dom. de Fenouillet 2011 – 8,95 €

Terrasses du Larzac Les Carlines Mas Haut-Buis 2012 – 9,01 €

Coteaux du Languedoc La Clape Les Chailles Mas du Soleilla 2011 – 12,42 €

Coteaux du Languedoc La Clape Les Bartelles Mas du Soleilla 2009 – 19,61 €

Les Magnums à offrir ou à servir

Dom. de Courteillac Bordeaux Supérieur Magnum 2012 – 18,74 €

Ch. Bonneau-Livran Haut-Médoc Cru Bourgeois Magnum 2009 – 35,28 €

Rasteau CdR Village Rouge Dom. Gourt de Mautens Magnum 2009 – 75,04 €

Rasteau CdR Village Rouge Dom. Gourt de Mautens Magnum 2010 – 75,04 €

Saint-Joseph Les Serines Magnum Y. Cuilleron 2012 – 59,12 €

Côte-Rôtie Terres Sombres Magnum Y. Cuilleron 2012 – 96,26 €

Costières de Nîmes Ch. Mourgues du Grès Galets Rouges Magnum 2012 – 14,11 €

Cairanne Haut-Coustias Magnum Dom. de l’Oratoire St. Martin 2010 – 38,76 €

Cairanne Haut-Coustias Magnum Dom. de l’Oratoire St. Martin 2011 – 38,76 €

Coteaux du Languedoc Syrah Léone Magnum Dom. Peyre Rose 1998 – 151,11 €

Coteaux du Languedoc Syrah Léone Magnum Dom. Peyre Rose 2003 – 142,20 €

Coteaux du Languedoc Clos des Cistes Magnum Dom. Peyre Rose 1998 – 151,11 €

Coteaux du Languedoc Clos des Cistes Magnum Dom. Peyre Rose 2003 – 142,20 €


Remise de 10 %

Offre valable jusqu’au 31 décembre 2014


Réservez vos vins

Via notre site internet

Par mail : info@invinoveritas.lu

Par téléphone : +352 39 56 88

L'élaboration du Champagne

Ecrit par :

On distingue 4 grandes régions de la Champagne : La montagne de Reims, La Côte des Blancs et la Côte de Sézanne, La vallée de la Marne, et La Côte des Bars.

champagne verreLe terroir champenois se distingue des autres terroirs par sa situation géographique sur une latitude septentrionale et par sa double influence climatique, océanique et continentale.

La caractéristique du terroir champenois réside aussi dans son sous-sol. Sa composition en majorité calcaire procure à la vigne une irrigation naturelle constante.

Le relief joue un rôle essentiel dans l’insolation de la vigne et l’écoulement des excès d’eau.

 

Comment naissent les bulles dans le Champagne ?

Le champagne est produit à partir d’un cépage blanc (Chardonnay) et de deux cépages noirs (Pinot Noir et Pinot Meunier).

Pour éviter que les jus ne se colorent, les raisins sont ramassés avec beaucoup de précaution dans de petites cagettes puis pressés très délicatement.
Le jus obtenu est mis à décanter pour qu’il se clarifie, c’est le débourbage.

Les fermentations

Les jus sont ensemencés en levures sélectionnées et mis à fermenter à température contrôlée. Au cours de cette opération, le sucre du raisin est transformé en alcool, en gaz carbonique et en nombreux composés secondaires.
Le vin est ensuite soutiré, clarifié et maintenu à 10°C en attendant l’assemblage.

L’assemblage

C’est l’un des points-clé de l’élaboration du champagne. Il consiste à mélanger des vins de différents cépages, différentes parcelles, différentes cuves et différentes années pour obtenir un vin semblable tous les ans. Chaque maison de champagne a son propre style de vin. C’est la tâche du chef de cave, au moyen de cet assemblage secret et complexe, de reproduire chaque année le style de la maison.
On désigne le mélange sous le terme de cuvée.

Le tirage

C’est là où commence la grande originalité du champagne. La cuvée est mise à stabiliser à -3°C, puis elle est filtrée et embouteillée. On ajoute dans les bouteilles de nouvelles levures et un sirop de sucre. Une nouvelle fermentation va commencer, c’est la prise de mousse.

La prise de mousse

A nouveau, le sucre va être transformé par les levures en alcool, gaz carbonique et autres composés aromatiques. Mais la fermentation s’effectuant en bouteilles fermées, le gaz carbonique ne peut pas s’échapper et se dissout dans le vin. C’est lui qui formera les célèbres bulles du Champagne. La prise de mousse s’effectue en cave souterraine et les bouteilles sont posées horizontalement.

Le vieillissement

Lorsqu’il n’y plus de sucre, les levures meurent et forment un dépôt. Le champagne est laissé tel quel vieillir horizontalement (« sur lattes ») pendant deux à trois ans pour les champagnes courants ; trois à cinq ans pour les champagnes millésimés et davantage pour les cuvées de prestige.
Les échanges entre le dépôt de levures et le vin donneront finesse au goût au champagne (arômes de beurre, de brioche, de levure).

Le remuage

Le remuage a pour but de rassembler le dépôt de levures mortes et le faire glisser jusqu’au goulot de la bouteille pour clarifier le vin. Il consiste à pratiquer pendant une semaine plusieurs rotations inverses des bouteilles pour concentrer le dépôt ; traditionnellement il était  fait manuellement mais il se mécanise de plus en plus.
Parallèlement, les bouteilles sont mises sur un pupitre, de plus en plus verticales.
A la fin de l’opération, le dépôt est donc complètement concentré au bout du goulot.

Le dégorgement

Il consiste à plonger le bout de la bouteille dans un bain de saumure à -28°C. Il se forme alors un glaçon qui emprisonne le dépôt et permet de l’extraire par pression au moment de l’ouverture de la bouteille. Pour compenser le volume ainsi expulsé, on ajoute une liqueur d’expédition (mélange de vin et sucre qui, selon sa composition, donnera un vin brut, sec ou semi-sec). C’est le dosage. On pose ensuite un bouchon hermétique en liège, maintenu par un muselet. Il ne reste plus alors qu’à étiqueter la bouteille.

Notre newsletter